Le prêt relais

le prêt relais pour faciliter l’achat d’un nouveau bien immobilier grâce à la vente de l’ancien

Le prêt relais est un type de prêt avec différé un peu particulier. Il s’adresse à des personnes possédant déjà un bien immobilier et qui veulent le vendre pour en acheter un nouveau. Le but est d’éviter d’avoir à faire coïncider la date de la vente de la maison avec celle de l’achat du nouveau bien.

En pratique le fonctionnement est le suivant : vous faîtes estimer votre bien actuel et vous négociez le prix du nouveau. Vous allez voir votre banque pour contracter un prêt relai pour une durée maximale de 2 ans. En fonction de l’avancement de votre vente la banque va vous prêter un pourcentage de la valeur de votre bien actuel (entre 50 % et 80 %). Vous payez les mensualités d’intérêts jusqu’à ce que vous remboursiez votre prêt relais (à la vente définitive de votre maison).

3 façons d’utiliser un prêt relais

  1. Vous achetez un nouveau bien immobilier moins cher que le premier ou vous avez de l’argent de côté pour combler la différence entre le prix de votre ancien bien et celui du nouveau : vous contractez un prêt relais sec. Les taux pour ce type de prêt se situent entre 0.95 % et 2.5 %. A noter qu’ils ne durent que 2 ans : c’est la période que vous avez pour vendre votre ancien bien !
  2. La vente de votre ancien bien ne couvre pas entièrement l’achat du nouveau : vous contractez un prêt relais + un prêt immobilier. Ainsi jusqu’à la vente de votre ancien bien vous payez les mensualités correspondantes au prêt immobilier classique et les mensualités des intérêts du prêt relais. Puis, lorsque vous vendez votre ancienne maison vous remboursez le prêt relai : il ne vous reste plus qu’à payer les mensualités du prêt classique jusqu’au remboursement total du CRD (Capital Restant Dû).
  3. Vous ne voulez pas payer les mensualités d’intérêt du prêt relais dès la première année : vous souscrivez à un prêt relais avec franchise totale. Le principe est simple : le prêt dure au maximum 24 mois (initialement 12 mois mais reconductible encore 1 an) mais vous ne payez rien pendant la durée du relais. Durant toute la durée où vous n’avez pas vendu votre bien, chaque mois les intérêts que vous ne payez pas viennent augmenter votre CRD (qui augmente donc chaque mois) : le principe est le même que pour un différé total. Ainsi, dès que vous avez vendu votre ancien bien vous commencez à rembourser votre CRD et vous payez les intérêts correspondant au CRD mis à jour.
    Par exemple : Anaïs et Lucas empruntent 200 000 € à 1 %. Ils ne vendent leur ancien bien qu’au 11ème mois.
    Mois 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
    CRD 200 000 € 202 000 € 204 020 € 218 737 €
    A payer 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 218 737 €
    + 2 187 €

Ainsi, au 11ème mois, ils vont rembourser le CRD (218 737 €) et les intérêts de ce CRD : 2 187 €.

Quelques conseils : Ne négligez pas la durée qu’il vous faudra pour vendre votre bien ! Les prêts relais ne durent que 2 ans et cela peut être très court dans ce domaine. De plus, faîtes correctement estimer votre bien afin de ne pas vous retrouvez dans des situations difficiles.

Enfin, ne réalisez pas des économies que sur le prêt : pensez à votre assurance de prêt immobilier qui peut vous faire économiser des milliers !

Bilel et Marion veulent acheter une maison d’une valeur de 250 000 €. Ils ont 20 000 € d’apport et gagnent pour le moment 3 200 € net par mois. La mensualité maximum qu’ils peuvent rembourser pour l’instant est aux alentours de 1 050 € (33 % de leurs revenus). Néanmoins étant fonctionna ires ils savent que leurs revenus vont augmenter régulièrement pendant les prochaines années. Le taux proposé par leur banque est de 2.8 % sur 25 ans.

LES ACTUS DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR

SECURIMUT, spécialiste de l’assurance emprunteur, a réalisé une étude sur le libre choix de l’assurance emprunteur en 2020 et les constats sont édifiants… SwitchAssur vous livre les principales conclusions et les obstacles créés par les banques pour freiner le changement d'assurance de prêt.

Savez-vous que SwitchAssur offre avec tous ses contrats un service d'Aide au Retour à l'Emploi ? Zoom sur ce dispositif d'accompagnement qui pourrait être bien utile face à la crise économique. 

Le Conseil Constitutionnel a finalement retiré de la loi ASAP les amendements visant à faciliter la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur.