Peut-on obtenir un prêt immobilier sans assurance emprunteur ?

Pour chaque demande d’un prêt immobilier, votre banque exigera systématiquement une assurance emprunteur pour vous couvrir en cas de sinistre. Pourtant, la loi n’indique aucune obligation de le faire pour les banques ou les emprunteurs. Mais les établissements bancaires préfèrent tout de même se prémunir d’un éventuel sinistre. Nous vous expliquons dans cet article tout ce qu’il faut savoir à ce sujet !

L’assurance emprunteur : une obligation ?

Aucune loi ne vous oblige à souscrire une assurance emprunteur pour votre prêt immobilier. Pourtant, les banques vous demanderont systématiquement une assurance de prêt pour accompagner votre emprunt.

En effet, elles ne veulent pas prendre de risques concernant le remboursement de l’emprunt. L’assurance de prêt immobilier prend le relais en cas de problème de santé pris en charge par le contrat d’assurance emprunteur.

Vous n’êtes pas obligés de choisir l’assurance emprunteur proposée par votre banque. Vous pouvez opter pour une assurance de prêt externe généralement plus avantageuse tant en termes de tarifs que de garanties.

Il faut également savoir les assureurs ne sont pas obligés d’accepter de vous couvrir. Après étude de votre dossier, ils peuvent juger que votre dossier présente trop de risques. Plusieurs raisons peuvent entrainer des refus : problème d’âge, pratique d’un sport ou d’un métier à risques, présence d’un risque aggravé de santé, etc…

Grâce et aux dispositifs comme la convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), les refus d’assurance emprunteur sont très rares et concernent moins de 0,5% des dossiers par an.

D’ailleurs, les dernières évolutions législatives (extension du droit à l’oubli, suppression des questionnaires de santé pour une partie des emprunteurs), ont rendu l’accès à l’assurance emprunteur de plus en plus facile.

Toutefois, si vous ne pouvez pas obtenir d’assurance pour votre crédit immobilier, la banque peut vous proposer des alternatives à l’assurance emprunteur. La solution la plus courante est le nantissement qui lui permet de se prémunir d’un éventuel défaut de paiement.

Le nantissement

Le nantissement est un type de contrat garantissant une partie de votre patrimoine (immobilier, mobilier ou financier) pendant toute la durée du remboursement du prêt immobilier.

Vous pouvez nantir différents biens pour couvrir votre crédit immobilier : un autre bien immobilier, des biens mobiliers ou œuvres d’art de valeur suffisantes mais le plus souvent, ce sont des produits financiers qui seront nantis comme un compte d’épargne, une assurance vie ou encore des contrats de capitalisation.

Si vous ne remboursez pas votre prêt, la banque pourra alors récupérer le capital prêté par la revente des biens nantis. En cas de produits financiers, elle viendra directement piocher dans les différents produits placés en garantie.

Cette solution nécessite de disposer d’une épargne conséquente et n’est donc pas accessible pour tout le monde. De plus, une fois que les fonds sont nantis, vous ne pouvez plus disposer des fonds présents sur ce compte pendant la durée de remboursement du prêt.

Le nantissement est principalement utilisé par des emprunteurs âgés qui ont souvent des difficultés pour s’assurer et disposent souvent d’un capital financier plus important que les emprunteurs plus jeunes.

Il existe également d’autres alternatives à l’assurance de prêt comme l’hypothèque d’un autre bien immobilier de même valeur, mais celles-ci sont encore plus rares que le nantissement. N’hésitez pas à contacter votre banquier pour en savoir davantage !

Pour résumer, même s’il existe des possibilités pour la remplacer, l’assurance emprunteur reste la solution la plus simple et la moins risquée pour couvrir son prêt immobilier. De plus grâce à la loi Lagarde et à la loi Lemoine, vous n’êtes pas obligé de choisir l’assurance de crédit immobilier proposée par votre banque et vous pouvez changer de contrat quand vous le souhaitez.

La diversité des offres d’assurance de prêt, notamment des offres alternatives, permet également à chacun de trouver un contrat adapté à sa situation au meilleur prix. Pour découvrir le contrat qui vous correspond, vous pouvez faire un devis sur notre comparateur SwitchAssur. Ce comparateur spécialisé vous permet de comparer les contrats d’assurance emprunteur gratuitement en quelques minutes et de souscrire à l’une des offres de nos partenaires en toute simplicité.

LES ACTUS DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR

Depuis la remontée des taux de crédit immobilier qui s’est accélérée durant toute l’année 2022, vous pouvez avoir des difficultés à emprunter à cause du taux d’usure. Ce phénomène pourrait continuer dans les semaines et mois à venir. Nous vous donnons quelques pistes pour rester dans les clous et faire valider votre dossier !

Pour chaque demande d’un prêt immobilier, votre banque exigera systématiquement une assurance emprunteur pour vous couvrir en cas de sinistre. Pourtant, la loi n’indique aucune obligation de le faire pour les banques ou les emprunteurs. Mais les établissements bancaires préfèrent tout de même se prémunir d’un éventuel sinistre. Nous vous expliquons dans cet article tout ce qu’il faut savoir à ce sujet !

Depuis le 1er septembre et la mise en vigueur de la loi Lemoine, le questionnaire de santé n’est plus obligatoire lors d’un emprunt immobilier dans certains cas. Mais la plupart du temps, le questionnaire de santé reste nécessaire. Nous vous expliquons les démarches à suivre dans les deux cas.