Nouveau pas pour l’assurance emprunteur : actualisation de la convention AERAS

Assurer son emprunt immobilier avec un cancer

Une nouvelle mise à jour de la convention AERAS a été publiée ce lundi 16 Juillet. Elle prend désormais en compte de nouvelles pathologies : le cancer du rein, la leucémie, le cancer de la prostate, la mucoviscidose et l’hépatite C. SwitchAssur fait le point pour vous.

L’historique de la convention AERAS

Prêt immobilier rime souvent avec assurance emprunteur. En effet, lorsque vous souscrivez à un emprunt immobilier auprès d’un établissement prêteur (une banque généralement), vous devez généralement prendre une assurance de prêt. Et le choix de celle-ci n’est pas à prendre à la légère ! En effet, le montant de l’assurance de prêt est environ le même que celui des intérêts de votre crédit.

Mais, c’est surtout votre santé qui régira votre contrat et le montant de votre assurance de prêt. C’est pourquoi la convention AERAS a été créée en 2006 par les pouvoirs publics, les banquiers, les assureurs et les associations de malades et de consommateurs. Elle avait pour but de réduire les surprimes et les exclusions des contrats pour les personnes présentant un risque aggravé de santé. En pratique, la notion de droit à l’oubli de certaines pathologies a été complété par la grille de référence en 2016 ce qui permet de fixer  le délai et les conditions dans lesquelles un emprunteur n’aura plus à déclarer une pathologie au moment de la souscription.

Dès son invention, il était prévu que la grille de référence puisse évoluer en fonction des avancées médicales notamment : et ça a été le cas le 16 Juillet.

La nouvelle mise à jour AERAS

La Fédération Française de l’Assurance a indiqué « le cancer du rein, la leucémie, le cancer de la prostate, la mucoviscidose et l’hépatite C font partie des nouveaux types de pathologies recensées, afin de bénéficier de meilleures conditions d’accès à l’assurance emprunteur ». Ainsi la grille de référence a  été une nouvelle fois mise à jour ce qui permet aux personnes présentant un risque aggravé de santé de s’assurer plus facilement.

En pratique : pour certaines pathologies et ce passé un délai adapté l’emprunteur doit être assuré au tarif standard. Pour d’autres maladies, il existe un plafonnement des surprimes afin de se rapprocher au plus près des tarifs standards.

Ainsi, il existe de plus en plus de solutions  pour s’assurer. SwitchAssur s’engage à chercher et à dénicher des contrats d’assurances toujours plus couvrants et compétitifs et ce, pour le plus grand nombre ! N’hésitez plus, switchez.

en 3 étapes

switchez, c’est gagné !

LES ACTUS DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR

SECURIMUT, spécialiste de l’assurance emprunteur, a réalisé une étude sur le libre choix de l’assurance emprunteur en 2020 et les constats sont édifiants… SwitchAssur vous livre les principales conclusions et les obstacles créés par les banques pour freiner le changement d'assurance de prêt.

Savez-vous que SwitchAssur offre avec tous ses contrats un service d'Aide au Retour à l'Emploi ? Zoom sur ce dispositif d'accompagnement qui pourrait être bien utile face à la crise économique. 

Le Conseil Constitutionnel a finalement retiré de la loi ASAP les amendements visant à faciliter la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur.