Hausse des prix de l’immobilier en 2018

Les prix de l’immobilier encore en hausse en 2018

L’observatoire des prix immobilier (LPI) a publié le bilan 2018 sur les prix de l’immobilier. Après 2017, la hausse continue malgré une croissance plus douce. SwitchAssur fait le point pour vous.

Les prix de l’immobilier

LPI relève une croissance de +3,5% des prix de l’immobilier en 2018 dont une hausse de +2,3% dans le neuf. En 2015 la hausse était de +0,3%, en 2016 de +2,3% et en 2017 de +4,4% : en quatre ans c’est la première fois que la progression ralentit.

Néanmoins de fortes disparités sont apparues à travers le territoire. Dans 40% des grandes villes les prix sont en hausse tandis qu’ils reculent dans 25% des cas.

C’est ainsi que pour 244 000€ vous pouvez acquérir (en moyenne) un bien l’ancien de 24 m2 à Paris et un de 184 m2 à Saint-Etienne. Entre ces deux extrêmes, vous pourrez acheter 51 m2 à Bordeaux, 53 m2 à Lyon, 58 m2 à Nice ou encore 72 m2 à Strasbourg, 77 m2 à Rennes et 94 m2 à Grenoble.

Tandis qu’en 2017 les trois plus grosses hausses étaient enregistrées à Bordeaux (12,7%), Brest (9,3%) et Lyon (8,5%), en 2018 les villes de plus de 60 000 habitants ayant subies les hausses les plus importantes sont : Poitiers (11,7%), Limoges (12,8%), Montreuil (13,1%) et Pessac (20%).

Ainsi, d’après Century 21 (l’un des plus gros réseaux d’agences immobilières en France), le prix moyen du m2 dans l’ancien était, en 2018, de 2 595€ en moyenne (soit une hausse globale de +1,7%).

Le nombre d’achats

Un net recul des transactions (-5,8%) dans l’ancien est également noté, et ce malgré l’assouplissement des conditions d’accès au prêt immobilier par les banques prêteuses. Elles restent toutefois très nombreuses, autour de 950 000 ventes.

en 3 étapes

Comparez les meilleurs contrats d’assurance emprunteur du marché et économisez sur votre prêt immobilier ! On s’occupe de tout...

Les prévisions pour 2019

Le nombre de transactions devrait normalement avoisiner le million également en 2019, grâce notamment à deux phénomènes :

  • Les taux d’intérêts des crédits immobiliers sont encore aujourd’hui historiquement bas. Ils devraient normalement le rester en ces premiers mois de 2019 : c’est de bon augure pour les futurs acquéreurs. A noter d’ailleurs qu’en 2018 le nombre d’emprunts souscrits pour financer un achat immobilier était en hausse de 1,6%.
  • La souplesse des conditions d'octroi des banques pour les crédits immobiliers. Les jeunes actifs sont directement impactés par les exigences moindres des banques en termes d'apport personnel : il est possible d’acheter sans disposer d'une épargne importante.

Il est donc encore temps d’acheter ! Et pour vous accompagner dans ce projet, SwitchAssur vous propose son comparateur d’assurance de prêt 100% en ligne. Passage obligatoire dans les démarches, la souscription d’un contrat d’assurance emprunteur permet de vous couvrir vous et votre famille en cas d’impossibilité pour rembourser votre crédit. SwitchAssur vous propose des contrats à la fois couvrants et intéressants financièrement : n’hésitez plus, switchez !

NOS ACTUS

Alors que 2017 signait une hausse spectaculaire des prix de l’immobilier, le bilan de l’année 2018 n’est pas bien plus réjouissant pour les acquéreurs. SwitchAssur fait le point pour vous !

L’article 52 du projet de loi des finances a finalement été voté par les députés malgré l’avis du Sénat : la fiscalité de l’assurance emprunteur est alourdie en ce début d’année.

Avec un prêt immobilier en vue pour réaliser un projet, vous êtes submergé par les démarches administratives ? SwitchAssur vous explique simplement les quotités d’assurance.

SwitchAssur utilise des cookies afin de personnaliser l’utilisation du site et d’améliorer votre expérience utilisateur. En continuant votre navigation sur SwitchAssur, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.