Covid-19 : l’accès au crédit immobilier se complique

Covid-19 : l’accès au crédit immobilier se complique

La crise sanitaire n’est pas sans conséquence sur les crédits immobiliers. A l’arrêt depuis bientôt deux mois, les nouveaux crédits devraient pouvoir repartir à la hausse avec le déconfinement… Mais l’accès au crédit se complique de plus en plus pour les emprunteurs : durcissement des conditions d’accès, hausse des taux et incertitude économique... Heureusement, avec SwitchAssur, vous pouvez diminuer le coût de votre crédit immobilier et accéder à la propriété !

Des taux de crédit en hausse

Depuis fin mars, les banques remontent les taux d’intérêts des crédits immobiliers. Avec une hausse moyenne des taux d’intérêts de 0,25 %, et parfois jusqu’à plus de 0,5 %, les banques n’y vont pas avec le dos de la cuillère !

Certains établissements bancaires justifient cette augmentation par l’incertitude économique actuelle et le risque d’impayés liés au chômage. Mais cette hausse des taux peut aussi s’expliquer par un effet d’aubaine, certaines banques ont profité de l’absence de concurrence pour augmenter leurs taux…

Le durcissement des conditions d’accès au crédit se poursuit

Depuis la fin d’année dernière, les recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) ont resserré les conditions d’octroi du crédit, limitant le taux d’endettement des ménages et la durée des crédits. Ainsi, depuis le début d’année, les refus de crédit sont de plus en plus fréquents.

A cela s’ajoute le taux d’usure qui a de nouveau baissé depuis le 1er avril, ce qui durcit encore l’accès au crédit. En effet, le taux d’usure représente le taux maximum légal d’un crédit immobilier et regroupe tous les frais liés au crédit : intérêts, assurance, frais de garanties et frais de dossier… Aujourd’hui, ce taux d’usure est de 2,51% pour les crédits d’une durée de 20 ans et peut donc être facilement dépassé, sachant que les taux d’intérêts pour les dossiers les plus fragiles peuvent facilement dépasser les 2 %.

Ainsi, la hausse des taux qui devrait se confirmer en mai, associée au durcissement des conditions d’accès, peut entraîner des difficultés d’accès au crédit pour de nombreux emprunteurs : foyers modestes, personnes exerçant un métier à risque ou présentant un problème médical…

SwitchAssur : la solution pour optimiser votre crédit et accéder à la propriété

Le coût d’un crédit se compose essentiellement du montant des intérêts et de celui de l’assurance. En optant pour une des assurances de prêts proposées par SwitchAssur, un couple de trentenaires peut facilement économiser 10 000 € sur la durée de son crédit immobilier, soit 0,5 % de taux de crédit, ce qui serait impossible à négocier directement auprès de la banque !

Exemples d’économies selon profil de l’emprunteur au 01/01/2020

Pour des couples assurés chacun à 100% en Décès / Incapacité / Invalidité, avec un capital couvert initial de 170 000 € à 1,20% sur 20 ans (emprunt moyen selon la Banque de France) :

Exemples d'économies en assurance de prêt immobilier avec SwitchAssur

Le coût des intérêts pour ce prêt est de 21 300 €. Ainsi, on voit que l’assurance emprunteur est souvent plus chère que le coût des intérêts en cette période de taux bas !

L'assurance de prêt immobilier est donc l'élément clé pour optimiser son crédit.et pouvoir accéder à la propriété !

Je calcule mes économies dès maintenant !

 

LES ACTUS DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR

Savez-vous que SwitchAssur offre avec tous ses contrats un service d'Aide au Retour à l'Emploi ? Zoom sur ce dispositif d'accompagnement qui pourrait être bien utile face à la crise économique. 

Le Conseil Constitutionnel a finalement retiré de la loi ASAP les amendements visant à faciliter la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur.

Le gouvernement a demandé un rapport officiel pour faire le point sur le marché de l'assurance emprunteur et les mauvaises pratiques bancaires, régulièrement dénoncées. Manque de neutralité, interprétations hasardeuses, manipulation des chiffres... Découvrez ce que cache le rapport du CCSF.