Covid-19 : estimez le coût de votre report de crédit avec SwitchAssur

Covid-19 : estimez le coût de votre report de crédit avec SwitchAssur

Le report du crédit : bonne ou mauvaise idée ?

De nombreux salariés pourront profiter d’un maintien de salaire pendant le confinement mais, malheureusement, ce ne sera pas le cas pour tous. Certaines catégories d’emprunteurs, tels que les indépendants, les artisans ou les commerçants, entre autres, risquent de voir leurs revenus fortement impactés par la crise sanitaire.

Si vous êtes dans ce cas et que et de rencontrer des difficultés financières, vous pouvez suspendre les échéances de votre crédit immobilier.

En effet, la plupart des offres de prêt récentes prévoient une clause de report. Cependant, les modalités de mise en œuvre varient d’une banque à l’autre : report possible de 1 à 12 mensualités, une fois par an maximum, uniquement si le prêt est assez ancien… Les banques peuvent aussi accepter au cas par cas un report aux emprunteurs qui sont vraiment en difficulté, notamment en cette période de confinement.

N’hésitez pas à contacter votre banque pour savoir si un report d’échéance est possible, sous quel délai, et connaître le coût exact de cette action.

Attention, suspendre les mensualités de son crédit immobilier n’est pas gratuit !

Le report de prêt augmente le coût global du crédit car les intérêts sont impactés. Le surcoût se traduira, en général, par un allongement du crédit, plus rarement par une augmentation des mensualités. Par ailleurs, le plus souvent vous continuerez à payer les intérêts et, dans tous les cas, vous devrez continuer à payer votre assurance emprunteur.

Estimez le coût de votre report de crédit

Téléchargez notre simulateur ici

Ces calculs sont effectués à titre indicatif et n'ont pas de valeur contractuelle. En aucun, ils ne sauraient engager notre responsabilité. Pour connaître le coût réel du report de votre prêt, nous vous invitons à vous rapprocher de votre banque qui peut éventuellement vous facturer des frais d'avenants ou de dossier.

Report de crédit ou modulation des échéances ?

Une alternative au report du prêt peut être la modulation des échéances, avec la possibilité de diminuer les mensualités de 10% à 30%. Mais cette clause est soumise à conditions : prêt de plus de 2 ans, limite d’allongement de la durée du prêt de 2 ans maximum… En outre, le plus souvent, cette clause ne peut être activée qu’une seule fois par an.

Comme pour le report de prêt, si vous décidez de moduler vos échéances à la baisse, le coût global de votre crédit sera augmenté. Vous paierez plus d’intérêts au final, car la durée de votre prêt sera rallongée. Le surcoût restera moins important qu’en cas de suspension du crédit et vous devrez, dans tous les cas, continuer à verser les primes d’assurance emprunteur.

LES ACTUS DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR

Le Conseil Constitutionnel a finalement retiré de la loi ASAP les amendements visant à faciliter la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur.

Le gouvernement a demandé un rapport officiel pour faire le point sur le marché de l'assurance emprunteur et les mauvaises pratiques bancaires, régulièrement dénoncées. Manque de neutralité, interprétations hasardeuses, manipulation des chiffres... Découvrez ce que cache le rapport du CCSF.

Vous rencontrez des difficultés financières dues au confinement et vous avez entendu parler du report de crédit. Mais savez-vous que ce report d’échéances n’est pas gratuit ? SwitchAssur vous propose un simulateur de report de crédit.