4 astuces pour obtenir son crédit immobilier

Des conseils pour avoir son crédit immobilier

Un marché du crédit immobilier au ralenti

Avant de vous donner nos conseils pour optimiser votre crédit, un petit état des lieux du marché du crédit immobilier à l’heure actuelle. Selon la Banque de France, la production de crédit du mois de Juin 2023 a été deux fois moins élevé que pour Juin 2022. Une production qui devrait continuer de tourner au ralenti : la hausse des taux d’intérêts risque de se poursuivre et les prix ne reculent que très faiblement.

De plus, de nombreux emprunteurs se retrouvent bloqués par le plafond des 35 % d’endettement. Cette règle fixée en Janvier 2022 par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) ralentit grandement la production de crédit. Les banques peuvent tout de même déroger à ce plafond pour 20 % de leurs dossiers par trimestre.

Même si le marché du crédit fonctionne au ralenti, ne tardez pas pour concrétiser votre projet immobilier. La situation risque de persister dans les mois qui viennent. De plus, si jamais les taux diminuent dans les prochaines années, vous aurez toujours la possibilité de renégocier le taux de votre crédit.

Épurer vos crédits

Épurer ses éventuels crédits (auto, conso…) avant de solliciter un crédit immobilier est une démarche financière utile. Elle peut grandement faciliter l'obtention de votre prêt immobilier. L'idée principale est de réduire le poids de vos dettes pour bénéficier d’une capacité d’emprunt plus importante.

Une banque aura plus de facilité à vous prêter de l’argent si vous n’avez plus de crédits en cours. On vous conseille donc de rembourser d’éventuels crédits à la consommation avant de vous lancer dans votre projet de crédit immobilier.

De plus, cette absence de crédit peut vous permettre de bénéficier d’un meilleur taux d’intérêts car votre profil sera moins risqué aux yeux de votre banque. La gestion de vos finances sera également plus simple.

Calculer sa capacité d’emprunt

Calculer sa capacité d'emprunt avant de se lancer dans un projet immobilier est très important pour obtenir votre crédit. Cette démarche permet d’avoir une vision financière claire et réaliste de vos possibilités d'investissement. Ce calcul prend en compte plusieurs éléments essentiels tels que vos revenus, charges mensuelles, taux d'intérêt actuel et durée de remboursement.

Vous pouvez estimer votre capacité d’emprunt en ligne afin d’avoir une idée précise avant de voir votre banquier. Pensez bien à toutes vos sources de revenus et à tous vos frais (crédits en cours). Si vous calculez votre capacité d’emprunt précisément, vous montrez à votre banque votre investissement en montrant que vous savez ce que vous voulez. Cela renforce également votre position auprès des vendeurs en montrant que vous êtes sérieux et solvables.

Déléguer son assurance emprunteur

Pour accompagner votre crédit immobilier, votre banque vous demandera de souscrire une assurance emprunteur pour se couvrir si vous ne pouvez plus rembourser votre crédit à cause d’un souci de santé. Cependant, les assurances de prêt proposé par les banques sont souvent plus chères que les contrats proposés par des assureurs externes.

La loi Lagarde vous permet de choisir une assurance emprunteur au moment de la souscription de votre crédit. La banque n’a pas le droit de modifier les conditions du crédit (taux d’intérêts, frais de dossier, etc…) si vous effectuez une délégation d’assurance emprunteur.

Passer par un assureur alternatif peut vous permettre de réaliser jusqu’à 10 000 € d’économies sur la totalité de votre emprunt. Pour trouver le contrat qu’il vous faut, n’hésitez pas à utiliser notre comparateur SwitchAssur. Vous pouvez faire un devis en 5 minutes et obtenir une première estimation de vos économies selon votre profil !

Concurrencer les banques entre elles

Faire jouer la concurrence entre les banques pour obtenir un crédit immobilier présente des avantages majeurs. Tout d'abord, cela favorise l'obtention de meilleures conditions de crédit. En sollicitant plusieurs établissements bancaires, vous pouvez comparer les taux d'intérêt, les frais de dossier et les modalités de remboursement. Cette concurrence pousse les banques à ajuster leurs offres pour vous attirer, ce qui peut se traduire par des économies significatives sur le coût total du crédit.

Ensuite, cette démarche vous permet de mieux négocier. En présentant les offres concurrentes, vous avez plus de poids pour demander des aménagements comme des taux plus avantageux ou des frais réduits. Vous êtes ainsi en position de force pour obtenir des conditions plus favorables, adaptées à votre situation financière. Pensez bien à regarder les différents postes de coûts en euros (frais de dossier, intérêts, assurance, garanties…) et pas uniquement les taux car ils n’englobent pas toujours tous les frais, comme l’assurance emprunteur notamment ou les frais de courtage.

Dans votre négociation de crédit immobilier, ne pensez pas non plus qu’aux coûts, regardez bien les clauses du contrat et notamment la dispense d’indemnités de remboursement anticipé (IRA) et la modularité du prêt (hausse ou baisse des mensualités, possibilité de suspension en cas de coup dur…). Enfin, la concurrence bancaire offre une plus grande flexibilité. En diversifiant vos options, vous augmentez vos chances d'obtenir une réponse positive, car même si vous n’avez pas le profil idéal pour votre banque, il l’est peut-être pour la banque d’en face. En faisant jouer la concurrence, cela élargit vos possibilités et vous permet de réaliser votre projet immobilier dans les meilleures conditions.

LES ACTUS DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR

Quand on fait un crédit, on parle souvent de taux d’intérêt pour parler du taux d’intérêt nominal. L’autre calcul intéressant pour connaitre la valeur de son investissement est de calculer le taux d’intérêt réel. On vous explique son fonctionnement dans notre article !

Souscrire à un crédit immobilier est une étape importante d’une vie et il peut être difficile de se retrouver devant la multitude d’informations données. De nombreux taux sont utilisés pour accompagner les propositions de crédit. On vous explique le fonctionnement de 4 taux importants à connaître avant d’emprunter.

Être atteint d’un cancer n’empêche pas forcément d’emprunter et de concrétiser un projet immobilier. Il existe de nombreux dispositifs vous permettant d’emprunter à un tarif normal, sans surprime ou sans exclusion. On vous explique le fonctionnement des dispositifs actuels pour bénéficier du meilleur contrat possible en cas de cancer.