Zoom sur les garanties de l’assurance emprunteur : la garantie ITT

La garantie ITT de l’assurance emprunteur

La couverture de la garantie ITT

Si vous avez un arrêt de travail prolongé, il y a de fortes chances que vos revenus baissent pendant ce temps-là. Par conséquent, vous aurez plus de difficultés à rembourser votre crédit. Pour se couvrir contre ce risque, votre banque demandera de souscrire à une garantie ITT.

Il existe cependant des exceptions où la garantie ITT n’est pas demandée par l’établissement bancaire. En effet pour un investissement locatif, la banque estimera que les loyers perçus suffiront à rembourser votre crédit. De plus si vous êtes retraités, vous ne pouvez pas avoir d’arrêt de travail et vos revenus ne seront pas impactés si vous avez un accident ou un arrêt maladie.

Chez SwitchAssur, nos contrats ont eu limite d’âge de souscription de la garantie ITT allant de 63 à 67 ans. En ce qui concerne la limite d’âge de couverture, elle peut aller de 66 à 70 ans. Certains contrats vous couvrent tant que vous avez encore une activité professionnelle jusqu’à votre retraite.

L’indemnisation pour la garantie ITT

Pour tous les contrats d’assurance emprunteur, la garantie ITT remboursera vos mensualités après une période de franchise. Celle-ci est dans l’immense majorité des cas de 90 jours. D’autres contrats peuvent éventuellement proposer une période plus ou moins courte (de 30 à 180 jours).

Si votre arrêt de travail dépasse les 90 jours de franchise, il vous faut bien regarder votre contrat ou contacter votre assurance emprunteur afin de bien savoir quand vous devez déclarer votre sinistre et quelles sont les modalités de prise en charge.

Enfin, votre prise en charge dépend de la quotité d’assurance choisie. Si votre quotité est de 100%, votre assureur prendra en charge la totalité de votre mensualité. Si jamais, vous n’êtes pas assuré à 100 %, votre assurance emprunteur vous couvrira à hauteur de la quotité souscrite.

Nos conseils pour la garantie ITT

Chaque contrat d’assurance emprunteur peut définir la prise en charge de la garantie ITT de manière différente. Parfois, un seul mot peut totalement changer le type de prise en charge et être beaucoup moins avantageux pour vous.

La prise en charge forfaitaire ou indemnitaire

Dans le cas d’une prise en charge forfaitaire, l’assurance emprunteur prendra en charge la totalité de la mensualité couverte selon la quotité que vous avez souscrite.

Un contrat indemnitaire prendra en charge uniquement votre perte de revenus. Si jamais vous avez une prévoyance qui remplace votre salaire en cas d’ITT, vos revenus de remplacement pourraient être les mêmes qu’auparavant. Du coup, si vous n’avez pas de perte de revenus votre assurance emprunteur ne vous couvrira pas. Et vous aurez payé une assurance emprunteur chaque mois pour rien !

Voici un exemple :

Anthony est en ITT prolongé. Il est assuré avec sa conjointe avec une quotité de 100 % pour les deux emprunteurs. La mensualité de leur prêt s’élève à 1 500 €. Anthony touche un salaire de 2 000 € par mois. Depuis son arrêt de travail, il touche une indemnité de 1 200 € avec la Sécurité Sociale et sa complémentaire de santé. Sa perte de revenu s’élève alors à 800 €.

Dans le cas d’une prise en charge indemnitaire, Anthony sera indemnisé à la hauteur de sa perte de revenus, c’est-à-dire 800 €.

Dans le cas d’une prise en charge forfaitaire, les revenus de remplacement ne sont pas pris en compte. La mensualité de prêt est remboursée selon la quotité définie au moment de la souscription du contrat. Dans ce cas-là, la quotité est de 100 %, toute la mensualité sera prise en charge : 1 500 €.

Le contrat forfaitaire est donc vivement conseillé afin d’avoir une prise en charge de sa mensualité assurée peu importe sa perte de revenu.

La prise en charge selon « votre » profession ou « toute » profession

Là encore la différence peut sembler subtile mais elle est pourtant très importante. Les contrats les plus couvrants du marché vous prendront en charge à partir du moment où vous ne pouvez plus exercer « votre » profession au moment du sinistre. Par exemple, si vous êtes plombier et que vous vous cassez une jambe, vous ne pouvez plus exercer votre métier. A partir de ce moment-là, vous serez couverts pour votre ITT.

Maintenant, d’autres contrats moins couvrants ne vous prendront pas en charge. En effet, malgré cette blessure, vous pourriez effectuer une autre profession ne demandant pas forcément l’usage de vos jambes. Cette assurance vous couvrirait donc uniquement si vous ne pouvez plus effectuer « toute » profession même si la reconversion reste totalement hypothétique.

La prise en charge des inactifs

Le remboursement d’un prêt immobilier se fait sur des durées longues et il n’est pas impossible de connaitre une période d’inactivité pendant ce temps-là (congé sabbatique, situation entre deux emplois, chômage, etc…). Certains contrats d’assurance emprunteur vous couvrent peu importe votre situation professionnelle. D’autres ne vous couvriront pas si vous êtes inactifs. Cette fois-ci encore, vous aurez cotisé pour une garantie ITT qui ne vous couvrira pas !

Les exclusions de la garantie ITT

Des exclusions sont communes entre la garantie ITT et les autres garanties (invalidité, décès/PTIA) : les risques aériens et sportifs, la conduite sous l’emprise d’alcool ou de drogue, etc…

D’autres exclusions sont plus spécifiques pour la garantie ITT. Ce sont les « maladies non objectivables » (MNO) où la réalité de ces maladies ne peut pas être toujours prouvée par un examen médical. Les deux types d’affections concernées par les MNO sont les affections dorsales (problèmes discaux et/ou vertébraux) et les affections psychiatriques (dépression, syndrome de fatigues chroniques, etc..)

Dans ce cas-là, les contrats d’assurance emprunteur peuvent les prendre en charge de trois façons différentes :

  • Une couverture sans conditions
  • Une couverture avec une condition d’hospitalisation dépassant un certain nombre de jours consécutifs ou avec une intervention chirurgicale
  • Une couverture avec une souscription d’une option dédiée avec un surcoût

Vous avez toutes les informations nécessaires pour la garantie ITT avec les points importants à surveiller pour bénéficier de la meilleure couverture possible pour votre prêt immobilier ! Vous pourrez plus facilement comparer les différents contrats présents sur notre site SwitchAssur.

LES ACTUS DE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR

Être atteint d’un cancer n’empêche pas forcément d’emprunter et de concrétiser un projet immobilier. Il existe de nombreux dispositifs vous permettant d’emprunter à un tarif normal, sans surprime ou sans exclusion. On vous explique le fonctionnement des dispositifs actuels pour bénéficier du meilleur contrat possible en cas de cancer.

L’assurance de prêt peut être un sujet difficile à appréhender quand on est un jeune emprunteur. Quels sont les dispositifs de prêt immobilier pour les emprunteurs ? Quelles sont les garanties d’un contrat d’assurance de prêt ? Comment le tarif est calculé ? Quels sont les types de contrat les plus intéressants ? On essaie de répondre à toutes ces questions ci-dessous !

Le changement d'assurance de prêt peut te permettre de réaliser des économies rapidement sur ton assurance emprunteur. Il est important de bien choisir ton contrat pour obtenir le meilleur tarif, mais aussi les meilleures garanties possibles. Voici 5 bonnes raisons de changer ton assurance emprunteur avec notre comparateur, SwitchAssur.